La charrue avant les bœufs

16/05/2013
La charrue avant les bœufs

Inerte depuis plusieurs semaines, le Collectif d’opposants «Sauvons le Togo» (CST) a décidé de relancer le cycle des manifestations et autres sit-in de protestation pour dire tout le mal qu’il pense du pouvoir. Une série de marches est prévue à partir de samedi à Lomé.

Les organisateurs affirment que ces démonstrations n’ont qu’un seul objectif, « obtenir du gouvernement un dialogue franc et sincère devant déboucher sur des réformes nécessaires avant les élections législatives».

Un scrutin qui doit se dérouler la première semaine de juillet. 

De nombreux observateurs politiques, tant au Togo qu’à l’étranger, estiment que le meilleur moyen d’engager des réformes est d’abord d’avoir une Assemblée nationale constituée. Premier avantage, on pourra savoir ce que pèsent vraiment les partis politiques ; ensuite, les députés pourront examiner dans la sérénité des modifications institutionnelles et constitutionnelles en profondeur.

Mais certains opposants, redoutant certainement le verdict des urnes, veulent mettre la charrue avant les bœufs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.