La chorégraphie de Gilbert Houngbo

10/03/2009
La chorégraphie de Gilbert Houngbo

A la veille de la Journée économique du Togo, le Premier ministre a réuni à Paris ses ministres et la délégation d'hommes d'affaires pour les derniers réglages.

« La chorégraphie doit être parfaite ». C'est ce qu'a indiqué en substance mardi après-midi Gilbert Houngbo lors d'une réunion de travail destinée à préparer le forum sur l'investissement prévu mercredi.A la trentaine de responsables (ministres,  représentants de la Chambre de commerce du Togo, entrepreneurs) réuni dans un grand hôtel parisien, le Premier ministre a demandé rigueur et persuasion. « Le pays est en sortie de crise, c'est le moment d'y investir », tel doit être le message délivré aux 300 participants français attendus demain a expliqué M. Houngbo.

« Tous les secteurs seront présentés et aucun problème, qui pourrait constituer un frein à l'investissement ne sera occulté », souligne Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo.

Plusieurs ministres ont fait le déplacement à Paris dont ceux du Commerce, des Télécommunication, de l'Energie, des Télécommunications et de l'Enseignement technique.

La « Journée économique du Togo » débutera par des présentations générales et sectoriolles ; l'après-midi sera consacrée à des contacts B to B.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.