La chorégraphie de Gilbert Houngbo

10/03/2009
La chorégraphie de Gilbert Houngbo

A la veille de la Journée économique du Togo, le Premier ministre a réuni à Paris ses ministres et la délégation d'hommes d'affaires pour les derniers réglages.

« La chorégraphie doit être parfaite ». C'est ce qu'a indiqué en substance mardi après-midi Gilbert Houngbo lors d'une réunion de travail destinée à préparer le forum sur l'investissement prévu mercredi.A la trentaine de responsables (ministres,  représentants de la Chambre de commerce du Togo, entrepreneurs) réuni dans un grand hôtel parisien, le Premier ministre a demandé rigueur et persuasion. « Le pays est en sortie de crise, c'est le moment d'y investir », tel doit être le message délivré aux 300 participants français attendus demain a expliqué M. Houngbo.

« Tous les secteurs seront présentés et aucun problème, qui pourrait constituer un frein à l'investissement ne sera occulté », souligne Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo.

Plusieurs ministres ont fait le déplacement à Paris dont ceux du Commerce, des Télécommunication, de l'Energie, des Télécommunications et de l'Enseignement technique.

La « Journée économique du Togo » débutera par des présentations générales et sectoriolles ; l'après-midi sera consacrée à des contacts B to B.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.