La critique est aisée mais l’art est difficile

29/01/2012
La critique est aisée mais l’art est difficile

Plutôt que de s’intéresser au fonctionnement de leur propre parti, les dirigeants de l’ANC préfèrent commenter ce qui se passe chez leurs adversaires.

Ainsi samedi, Isabelle Améganvi a estimé que la dissolution du RPT et l’éventuelle création d’une nouvelle formation, c’était « Bonnet blanc et blanc bonnet ».

Jean-Pierre Fabre (photo) a surenchérit en déclarant que « la transformation du RPT en RTP, PTR, TPR, pour le peuple togolais, c’est du pareil au même ». 

La critique est aisée mais l’art est difficile. Les responsables de l’ANC feraient bien de s’inspirer de cette locution proverbiale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.