La démocratie locale est le principal vecteur de développement

24/10/2013
La démocratie locale est le principal vecteur de développement

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectives locales, Gilbert Bawara, a lancé jeudi la 9e Journée nationale des communes. Il avait à ses côtés les ambassadeurs de France, Nicolas Warnery, d’Allemagne, Joseph Weiss, et le chef de la Délégation de l’Union européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez.

Les 35 communes du Togo doivent réfléchir au modèle de développement local le mieux adapté.

Les discussions portent également sur les prochaines élections locales.

‘Depuis 1996 qu’il n’y a pas eu d’élections locales au Togo. On peut dès lors comprendre la démobilisation des populations concrnant la gestion de la cité et la démocratie locale’, a souligné Gilbert Bawara. Il a rappelé la détermination des autorités à organiser ce scrutin local dans les meilleurs délais.

Présent à cette Journée, le député français des Yvelines (UMP), Jean-Marie Tetard (photo), a indiqué que la démocratie locale était le principal vecteur de développement.  Faire prospérer la décentralisation au bénéfice du développement, tel doit être le crédo des autorités, a martelé l’élu.

Les débats se poursuivent jusqu’à vendredi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.