La démocratie locale est le principal vecteur de développement

24/10/2013
La démocratie locale est le principal vecteur de développement

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectives locales, Gilbert Bawara, a lancé jeudi la 9e Journée nationale des communes. Il avait à ses côtés les ambassadeurs de France, Nicolas Warnery, d’Allemagne, Joseph Weiss, et le chef de la Délégation de l’Union européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez.

Les 35 communes du Togo doivent réfléchir au modèle de développement local le mieux adapté.

Les discussions portent également sur les prochaines élections locales.

‘Depuis 1996 qu’il n’y a pas eu d’élections locales au Togo. On peut dès lors comprendre la démobilisation des populations concrnant la gestion de la cité et la démocratie locale’, a souligné Gilbert Bawara. Il a rappelé la détermination des autorités à organiser ce scrutin local dans les meilleurs délais.

Présent à cette Journée, le député français des Yvelines (UMP), Jean-Marie Tetard (photo), a indiqué que la démocratie locale était le principal vecteur de développement.  Faire prospérer la décentralisation au bénéfice du développement, tel doit être le crédo des autorités, a martelé l’élu.

Les débats se poursuivent jusqu’à vendredi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.