La désaffection des Togolais pour la classe politique

21/01/2015
La désaffection des Togolais pour la classe politique

Pas encore le divorce, mais ...

Plus de deux tiers des Togolais affirment que les dirigeants des partis politiques toutes tendances confondues sont plus soucieux de faire avancer leurs propres ambitions politiques que l’intérêt du peuple, selon un sondage réalisé par l’institut Afrobaromètre.

Cette opinion - bien que variable suivant le milieu de résidence, le sexe, ou l’opinion politique des répondants - reste majoritaire dans toutes les couches de la population.

Ce sentiment de détachement de la classe politique est d’autant plus important que 59% des Togolais trouvent que la manière dont les élections se déroulent au Togo ne permet pas d’assurer que les représentants à l’Assemblée nationale reflètent les vues des électeurs. Pire, une majorité de Togolais considèrent que les élections ne leur garantissent pas la possibilité de révoquer des élus qui ne répondraient pas à leurs attentes.

Ce sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1.200 personnes adultes en octobre 2014.

Informations complémentaires

Etude Afrobaromètre .pdf 1,33 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.