La désaffection des Togolais pour la classe politique

21/01/2015
La désaffection des Togolais pour la classe politique

Pas encore le divorce, mais ...

Plus de deux tiers des Togolais affirment que les dirigeants des partis politiques toutes tendances confondues sont plus soucieux de faire avancer leurs propres ambitions politiques que l’intérêt du peuple, selon un sondage réalisé par l’institut Afrobaromètre.

Cette opinion - bien que variable suivant le milieu de résidence, le sexe, ou l’opinion politique des répondants - reste majoritaire dans toutes les couches de la population.

Ce sentiment de détachement de la classe politique est d’autant plus important que 59% des Togolais trouvent que la manière dont les élections se déroulent au Togo ne permet pas d’assurer que les représentants à l’Assemblée nationale reflètent les vues des électeurs. Pire, une majorité de Togolais considèrent que les élections ne leur garantissent pas la possibilité de révoquer des élus qui ne répondraient pas à leurs attentes.

Ce sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1.200 personnes adultes en octobre 2014.

Informations complémentaires

Etude Afrobaromètre .pdf 1,33 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Koroki détrône Sémassi

Sport

Koroki a pris la tête du classement à l’issue de la 13e journée du championnat de D1.

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.