La désaffection des Togolais pour la classe politique

21/01/2015
La désaffection des Togolais pour la classe politique

Pas encore le divorce, mais ...

Plus de deux tiers des Togolais affirment que les dirigeants des partis politiques toutes tendances confondues sont plus soucieux de faire avancer leurs propres ambitions politiques que l’intérêt du peuple, selon un sondage réalisé par l’institut Afrobaromètre.

Cette opinion - bien que variable suivant le milieu de résidence, le sexe, ou l’opinion politique des répondants - reste majoritaire dans toutes les couches de la population.

Ce sentiment de détachement de la classe politique est d’autant plus important que 59% des Togolais trouvent que la manière dont les élections se déroulent au Togo ne permet pas d’assurer que les représentants à l’Assemblée nationale reflètent les vues des électeurs. Pire, une majorité de Togolais considèrent que les élections ne leur garantissent pas la possibilité de révoquer des élus qui ne répondraient pas à leurs attentes.

Ce sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1.200 personnes adultes en octobre 2014.

Informations complémentaires

Etude Afrobaromètre .pdf 1,33 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.