La fille du président du Bénin reçue par Faure

05/11/2008
La fille du président du Bénin reçue par Faure

Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi à Lomé un groupe d'experts chinois spécialisés dans les ponts et chaussées. Le Togo a été récemment frappé par des inondations qui ont détruit ou gravement endommagé routes et ponts essentiels à la circulation des véhicules et au transit des marchandises. Beijing s'est proposé d'aider Lomé à reconstruire ces infrastructures. La visite de la délégation de techniciens chinois s'inscrit dans ce cadre.

Le chef de l'Etat a reçu le même jour Solange Yayi Alléthi. Fille du président du Bénin, elle dirige « Wother for all children », une ONG très active dans la lutte contre l'ulcère de buruli. Elle organisera en avril prochain à Cotonou une conférence sur ce thème. Elle a convié Faure Gnassingbé à y prendre part.L'ulcère de Buruli est une maladie tropicale parmi les plus négligées, alors qu'il peut être traité. L'infection entraîne une destruction étendue de la peau et des tissus mous avec la formation d'ulcères de grande dimension, se localisant en général sur la jambe ou le bras. En l'absence de traitement précoce, la maladie peut laisser des incapacités fonctionnelles durables, comme des restrictions des mouvements articulaires ou des problèmes esthétiques très apparents.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.