La manif fait pschitt !

10/01/2013
La manif fait pschitt !

Annoncée depuis des semaines par les opposants du collectif «Sauvons le Togo», la manifestation prévue ce matin a fait flop. Au carrefour du marché de Bè, quelques jeunes surexcités ont été rapidement contenus par les forces de l’ordre et aucun responsable du CST n’était visible sur place.

Mercredi, le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara, avait prévenu les organisateurs : aucun rassemblement au niveau du grand carrefour commercial de Déckon ne sera autorisé. Il avait invité les organisateurs à choisir un autre itinéraire.

Mais les responsables du CST font de Déckon une véritable fixation. Avec des arrières pensées. L’artère commerciale est propice aux troubles, à la violence et au vandalisme. Les opposants radicaux ont tout intérêt à les susciter pour ensuite accabler le pouvoir.

La ficelle est un peu grosse et les autorités pas si naïves.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.