La mauvaise lecture de l’ANC

14/01/2012
La mauvaise lecture de l’ANC

«L'administration américaine se moque de la lutte de l'opposition togolaise pour la démocratie et foule du pied l'aspiration profonde et légitime  des populations togolaises à la démocratie (…)», a déclaré samedi le responsable de la communication de l’ANC, opposition), Eric Dupuy. 

Objet du courroux de cette formation extraparlementaire, le fait que la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, attendue mardi au Togo, ne s’entretiendra qu’avec le chef de l’Etat Faure Gnassingbé et pas avec les représentants de l’opposition.

Sans doute mal informé, Eric Dupuy fait une mauvaise lecture de cette visite.

Dans le cadre d’une tournée africaine express, le chef de la diplomatie US ne passera que quelques heures dans chaque pays, qu’il s’agisse du Libéria, de la Côte d’Ivoire et du Togo.

2 à 3 heures par étape pour un déplacement d’à peine 24h sur le continent.

La raison du voyage de Mme Clinton à Lomé est double et clairement expliquée dans un communiqué du Département d’Etat : féliciter les autorités pour les progrès démocratiques et économiques enregistrés par le Togo; évoquer avec le chef de l’Etat des dossiers internationaux liés à la présence du Togo au Conseil de sécurité de l’ONU.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.