La nécessaire adaptation de l'armée togolaise

15/10/2014
La nécessaire adaptation de l'armée togolaise

Refondation de l'armée, une nécessité selon Faure Gnassingbé

Cérémonie inédite mercredi au camp militaire RIT Gnassingbé Eyadema de Lomé. Le chef de l’Etat a remis le drapeau au premier bataillon d’intervention rapide (BIR). Cette cérémonie marque le début des grandes manœuvres au sein de l’armée avec la création de deux BIR, l’une pour la région des Maritime et des Plateaux et la seconde pour celle des régions Centrale, Kara et Savanes qui sera opérationnelle prochainement.

La BIR ‘Maritime/Plateaux’ est commandée par le commandant Madjoulba.

Ces deux forces dotées chacune d’environ 550 hommes suréquipés sont censés répondre aux crises urgentes de type attaque maritime ou terrestre. 

La réforme de l’armée vise une plus grande rationalisation pour mieux affronter les nouvelles menaces (terrorisme, Boko Haram, etc.).

Le commandant Madjoulba

‘Cette nouvelle unité est dotée de moyens modernes et sera capable d’accomplir efficacement les missions dévolues aux forces de défense et de sécurité. Elle est la concrétisation du processus de la refondation que le chef de l’Etat a décidé et répond ainsi à la prise en compte d’un genre nouveau de défi sécuritaire à savoir l’émergence du terrorisme, les rebellions, la criminalité transfrontalière et les trafics de tout genre’, a expliqué Abalo Félix Kadhanga, le chef d’état-major général des FAT lors de la cérémonie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.