La nouvelle donne

22/10/2010
La nouvelle donne

A la veille de l’ouverture du Sommet de la Fancophonie à Montreux, le président Faure Gnassingbé signe vendredi un éditorial dans la Tribune de Genève.
L’occasion d’évoquer la situation au Togo et de rappeler que « Grâce à la mobilisation de ses fils et filles et à l’appui des pays frères et amis, le Togo a tourné la page des conflits politiques qui l’ont longtemps miné ».
Le chef de l’Etat se félicite « que la tolérance et l’acceptation mutuelle soient ainsi devenues les principes qui sous-tendent notre volonté commune de bâtir, dans la diversité, un Togo tourné vers la modernité. »

Voici l’éditorial du président Faure Gnassingbé
A l’heure où s’ouvre ici en terre suisse, le 13e sommet de la Francophonie, notre organisation commune, qui incarne plus que jamais l’aspiration profonde de nos gouvernements et de nos peuples à la paix et à la solidarité, je ne puis m’empêcher d’évoquer les récentes évolutions que mon pays, le Togo, a connues.
Grâce à la mobilisation de ses fils et filles et à l’appui des pays frères et amis, le Togo a tourné la page des conflits politiques qui l’ont longtemps miné.
Tout le peuple togolais est désormais décidé à lever les obstacles qui ont longtemps entravé sa marche vers l’idéal de paix et de prospérité partagée que la Francophonie promeut depuis quatre décennies.
C’est à l’aune de cette mobilisation collective qu’il faut mesurer les changements profonds qui s’opèrent aujourd’hui au Togo.
Le Togo arpente résolument les chemins de la réconciliation. Il a retrouvé la voie de la cohésion nationale qui est un préalable au dialogue constructif avec les autres nations de l’espace francophone et du monde.
La marche vers le Togo nouveau s’est accélérée de manière décisive à l’occasion de l’élection présidentielle de mars 2010. Celle-ci a consacré la normalisation de la vie institutionnelle et politique.
L’Accord de gouvernement entre la majorité et l’opposition est le f idèle reflet de cette nouvelle donne. Signé au lendemain de la présidentielle de 2010, cet Accord permet désormais à tous les Togolais de bonne volonté, de travailler main dans la main, quelles que soient leurs tendances politiques.
Je me réjouis que la tolérance et l’acceptation mutuelle soient ainsi devenues les principes qui sous-tendent notre volonté commune de bâtir, dans la diversité, un Togo tourné vers la modernité.
Le climat politique apaisé est désormais notre atout majeur. Nous travaillons chaque jour à le consolider afin qu’il nous permette
d’envisager avec plus de confiance et de détermination, les chantiers du développement ainsi que notre aventure commune au sein de la grande famille francophone.
© La Tribune de Genève du 22 octobre 2010

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.