La nouvelle loi va-t-elle mettre fin aux dérives ?

12/06/2013
La nouvelle loi va-t-elle mettre fin aux dérives ?

Retoquée par la Cour constitutionnelle après un vote le 19 février dernier, les députés ont adopté mardi à l’unanimité la nouvelle mouture de la loi sur les compétences de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC). Trois articles avaient été jugés non conformes. Ils ont été réécrits ou supprimés.

Désormais, les séances d’auditions publiques des professionnels des médias auteurs de fautes graves, la suspension ou le retrait de parution au delà de six mois ne sont plus du ressort de la HAAC. L’autorité de régulation devra saisir les tribunaux.

La loi votée en février avait provoqué l’ire de certaines organisations de presse convaincues que la HAAC utiliserait son pouvoir discrétionnaire pour décider de la fermeture de journaux, de radios ou de chaînes de télévision.

En réalité, l’objectif de cette loi est de mettre un terme aux dérives de la presse. La plupart des journaux paraissant au Togo sont des supports de combat, des titres partisans liés à des formations politiques. De fait, le contenu est la plupart du temps alimenté par des rumeurs, de la diffamation, des atteintes à la vie privée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.