La nouvelle trouvaille de l'opposition

09/03/2018
La nouvelle trouvaille de l'opposition

Une exigence déraisonnable qui illustre une démarche d'amateurs

L’opposition ne donne pas le sentiment de vouloir parvenir à une issue favorable à la crise politique qu’elle a elle même déclenché il y a 7 mois.

La coalition des 14 partis engagée dans le dialogue demande maintenant au pouvoir de suspendre la totalité du processus électoral. Pour qui connaît un peu le droit constitutionnel et les bases de fonctionnement de la démocratie, cette demande paraît totalement farfelue.

‘Que le processus soit arrêté et que des actes déjà posés dans le cadre de ce processus soient annulés’, a déclaré vendredi l’un des responsables de cette coalition.

Autrement dit, le gouvernement devrait pour faire plaisir aux opposants renoncer à organiser des élections législatives et locales en 2018. En outre, un référendum doit permettre à la population de valider ou non le projet de réforme constitutionnelle qui prévoit une limitation du mandat présidentiel.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.