La parole est à la population

12/02/2016
La parole est à la population

Une mine d'informations est contenue dans l'enquête

L’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) vient de boucler une enquête auprès de 560 ménages sur les conditions de vie au Togo et sur la thématique de la gouvernance. C’est un sondage réalisé par téléphone qui ne porte que sur la préfecture du Golfe, plus riche et plus urbanisée que le reste du pays.

Cependant, ses conclusions sont intéressantes et donnent de précieuses informations en matière de scolarisation, de bancarisation, de recours au crédit, d’activité professionnelle, de migration, d’accès à l’électricité, de lutte contre la corruption ou de crédibilité des institutions.

40,45% des personnes interrogées estiment que la santé doit constituer la première priorité de l’Etat, un pourcentage à peu près équivalent privilégie au contraire l’éducation.

Si les sondés se déclarent satisfaits de l’entretien des routes, de l’amélioration de la sécurité ou de l’accès à l’eau, ils estiment que la lutte contre la corruption n’est pas assez vigoureuse et que le besoin en logement n’est pas satisfait.

Si les Togolais interrogés expriment leur confiance à l’égard des institutions (présidence et gouvernement), ils sont plus réservés concernant les députés. Même sentiment vis à vis des autorités fiscales.

Ce enquête qui a duré près d’une année a bénéficié du soutien de la Banque mondiale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.