La parole est aux électeurs

24/04/2015
La parole est aux électeurs

Frère et soeur membres d'UNIR et de l'ANC, joli symbole

Ereintés par 14 jours de campagne, les cinq candidats à la présidence de la République peuvent goûter à 24h de repos bien mérité.

Un break bienvenu avant le vote crucial de samedi.

A quelques heures du vote, un constat s’impose : aucun incident n’a émaillé la campagne électorale. Tout s’est déroulé dans le calme et dans un climat de fête.

C’est une première pour le Togo. Sans doute le signe d’une plus grande maturité de la classe politique et d’un ancrage démocratique de la population.

Espérons que la suite du processus sera tout aussi calme.

Tout a été mis en œuvre pour assurer un scrutin libre, démocratique et transparent qui sera supervisé par les délégués des candidats dans chacun des 9.000 bureaux de vote et par près de 1.500 observateurs nationaux et étrangers.

Le mode de collecte et de transmission des résultats a été doublé d’un système électronique garantissant rapidité et fiabilité des données.

Contrairement aux scrutins précédents, les résultats provisoires devraient être connus très rapidement.

La campagne électorale a permis aux électeurs de pendre connaissance des programmes des candidats, de leurs engagements et des choix de société pour l’avenir du pays.

C’est à eux de se prononcer désormais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.