La politique demande de la densité

25/10/2012
La politique demande de la densité

«Si le pouvoir ne veut pas dialoguer, c’est qu’il veut utiliser la force et advienne que pourra». Ces étranges propos sont ceux de Zeus Ajavon, l’un des responsables du collectif d’opposants « Sauvons le Togo ».

Cette déclaration faîte jeudi a, en effet, de quoi surprendre. Le gouvernement tente depuis des semaines de convaincre les amis de M. Ajavon de participer à un large dialogue qu’ils ont toujours refusé.

Alors pourquoi ce revirement à 180° ?

En fait le CST, comme la coalition Arc en ciel, tente d’accréditer la thèse que l’Assemblée nationale, arrivée au terme de son mandat, n’est plus habilitée à voter des lois électorales.

Et donc les opposants sortent de leur chapeau l’idée d’un dialogue avec le pouvoir qui se substituerait aux décisions du Parlement pour fixer les conditions d’organisations des prochaines élections législatives.

« Les négociations pouvoir-opposition s’imposent aux autorités du pays parce que l’Assemblée nationale est arrivée à la fin de son mandat et que les élections n’ont pas encore eu lieu », explique Zeus Ajavon qui évoque le principe de « continuité de l’Etat ».

L’avocat redevenu politicien a l’honnêteté de reconnaître qu’ « un dialogue est nécessaire pour aller vers une sortie de crise ». Même son de cloche à la la CDPA.

« Le dialogue que nous voulons, c’est dans l’intérêt supérieur du Togo. Il faut que ce dialogue soit utile franc et sincère afin qu’on puisse en tirer quelque chose pour le bien de notre pays », déclare Brigitte Johnson Adjamagbo.

Ces déclarations marquent-elles une évolution chez les opposants ou sont-elles un subterfuge de plus ? Les jours qui viennent devraient apporter quelques indications.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).