La presse togolaise a accompagné le débat démocratique

30/06/2014
La presse togolaise a accompagné le débat démocratique

Représentants du ministère de la Communication, de la HAAC, journalistes, patrons de journaux, organisations professionnelles participent depuis lundi à Kpalimé (120 km de Lomé) aux premiers Etats généraux de la presse.

Les travaux ont été ouverts par le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu.

'Instrument permanent de mobilisation des populations et de lutte pour la conquête des libertés et de la démocratie, la presse a toujours été à l’avant-garde de l’émancipation des peuples. Sans remonter jusqu’à la période de la lutte pour les indépendances, je voudrais  simplement  dire que la presse togolaise n’a pas échappé à cette règle, elle qui au cours des années 1990 a accompagné le débat pour l’instauration du multipartisme et de la construction de la démocratie dans notre pays', a déclaré M. Ahoomey-Zunu qui souhaite disposer d'une presse 'au service de la paix, de la justice et de la cohésion-nationale'. 

Pour sa part, Biossey Kokou Tozoun, le président de la HAAC (Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication) a souligné la nécessité de rationaliser et de restructurer l'espace médiatique en le dotant de véritables entreprises de presse avec des statuts et une assise financière minimale permettant la pérennité des projets.

Le Togo offre l’un des meilleurs environnements juridiques en Afrique pour encadrer et assurer l’émergence d’une presse libre, indépendante et plurielle. Mais son essor est conditionné par davantage de rigueur et de professionnalisme et par le respect des règles de la déontologie.

Avec plus de 500 journaux, dont certains ne paraissent qu’épisodiquement, , 76 stations de radio, 10 chaînes de télévision et des dizaines de sites internet, le paysage médiatique togolais est pour le moins chargé.

Informations complémentaires

Kpalimé Intervention du Premier ministre .pdf 54,50 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.