La réaction de la HAAC à des « propos sans fondement »

27/12/2011
La réaction de la HAAC à des « propos sans fondement »

La Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) a rendu public le 12 décembre dernier son rapport annuel sur la situation des droits de l’homme au Togo. Mardi, la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a réagi pour ce qui concerne la liberté de la presse dans le pays.

L’institution dénonce «les propos sans fondement » de la Ligue.

La HAAC tient à préciser qu’elle a toujours œuvré pour « le respect de l’équité et de l’égalité dans la mission de régulation de la presse en vue de l’instauration d’un paysage médiatique soucieux de la cohésion nationale ». 

C’est  pourquoi, souligne le communiqué, « dans ses relations avec ses partenaires, la HAAC a adopté une démarche pédagogique consistant à des échanges d’idées et de stratégies visant à assainir les medias en leur conférant plus de crédibilité et de fiabilité ».

Dans son rapport la LTDH épingle la HAAC l’accusant d’être une institution qui a «violé les droits des journalistes au cours de cette année ». 

La Ligue Togolaise a motive son  rapport par ce qu’elle appelle « l’acharnement caractérisé par les mises en demeure et convocations des journalistes et radios par la HAAC ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !