La réaction de la HAAC à des « propos sans fondement »

27/12/2011
La réaction de la HAAC à des « propos sans fondement »

La Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) a rendu public le 12 décembre dernier son rapport annuel sur la situation des droits de l’homme au Togo. Mardi, la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a réagi pour ce qui concerne la liberté de la presse dans le pays.

L’institution dénonce «les propos sans fondement » de la Ligue.

La HAAC tient à préciser qu’elle a toujours œuvré pour « le respect de l’équité et de l’égalité dans la mission de régulation de la presse en vue de l’instauration d’un paysage médiatique soucieux de la cohésion nationale ». 

C’est  pourquoi, souligne le communiqué, « dans ses relations avec ses partenaires, la HAAC a adopté une démarche pédagogique consistant à des échanges d’idées et de stratégies visant à assainir les medias en leur conférant plus de crédibilité et de fiabilité ».

Dans son rapport la LTDH épingle la HAAC l’accusant d’être une institution qui a «violé les droits des journalistes au cours de cette année ». 

La Ligue Togolaise a motive son  rapport par ce qu’elle appelle « l’acharnement caractérisé par les mises en demeure et convocations des journalistes et radios par la HAAC ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.