La réaction de la HAAC à des « propos sans fondement »

27/12/2011
La réaction de la HAAC à des « propos sans fondement »

La Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) a rendu public le 12 décembre dernier son rapport annuel sur la situation des droits de l’homme au Togo. Mardi, la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a réagi pour ce qui concerne la liberté de la presse dans le pays.

L’institution dénonce «les propos sans fondement » de la Ligue.

La HAAC tient à préciser qu’elle a toujours œuvré pour « le respect de l’équité et de l’égalité dans la mission de régulation de la presse en vue de l’instauration d’un paysage médiatique soucieux de la cohésion nationale ». 

C’est  pourquoi, souligne le communiqué, « dans ses relations avec ses partenaires, la HAAC a adopté une démarche pédagogique consistant à des échanges d’idées et de stratégies visant à assainir les medias en leur conférant plus de crédibilité et de fiabilité ».

Dans son rapport la LTDH épingle la HAAC l’accusant d’être une institution qui a «violé les droits des journalistes au cours de cette année ». 

La Ligue Togolaise a motive son  rapport par ce qu’elle appelle « l’acharnement caractérisé par les mises en demeure et convocations des journalistes et radios par la HAAC ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.