La réconciliation n'a pas de prix, mais elle a un coût !

13/07/2009
La réconciliation n'a pas de prix, mais elle a un coût !

Installée le 29 mai dernier, la Commission « Vérité, Justice et Réconciliation » dispose désormais d'un siège dont les clés ont été remises vendredi à son président, Mgr Nicodème Anani Barrigah-Bénissan, par le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé.

Les locaux sont situés à Lomé II, à proximité de l'ambassade des Etats-Unis sur la nationale N° 1. Hamadou Yacoubou, le ministre des Droits de l'Homme, s'est déclaré impressionné par la qualité des installations.

« Les efforts consentis par le gouvernement et ses partenaires démontrent que même si la réconciliation n'a pas de prix, elle a un coût. C'est pourquoi vous devez tout mettre en Œuvre pour réussir votre mission, car le peuple togolais ne vous pardonnera pas si les résultats escomptés ne sont pas atteints », a déclaré Me. Yacoubou.

Les efforts déployés par le gouvernement ont été également salués par le Représentant résident du HCDH au Togo.

L'objectif de cette commission est de faire la lumière sur les violences à caractère politique que le Togo a connu de 1958 à 2005 et de parvenir à une réconciliation complète entre tous les Togolais.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.