La relance de l’agriculture est un vrai moteur de développement

30/12/2011
La relance de l’agriculture est un vrai moteur de développement

Mensan Kossi Ewovor (photo), le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, estime que l’année 2011 a été celle de la relance du secteur agricole comme moteur de développement. L’année qui vient verra le démarrage effectif du Programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire. Il invite le monde agricole et les collaborateurs de son ministère à se mobiliser pour assurer sa réussite.

Republicoftogo.com: Satisfait de l’année qui s’achève ?

Mensan Kossi Ewovor: A l’approche de la nouvelle année, il faut d'abord remercier Dieu de nous avoir accompagné durant ces longs mois et semaines au cours desquels nous avons abattu un énorme travail en faveur du Togo.

Dans le secteur agricole, nous avons connu une évolution positive qui nous permet de dire que l'année 2011 a consacré effectivement le retour du Togo en tant que producteur. La relance du secteur est désormais un vrai moteur de développement.

Vivement 2012 avec beaucoup de bonheur et de santé !

Tout en souhaitant une heureuse année à nos parents, frères et collaborateurs qui animent le secteur agricole, nous voudrions les encourager à persévérer, à aller de l'avant et à être confiants pour l'avenir. Je voudrais dire aussi à tout le personnel du ministère de se mobiliser davantage en espérant que Dieu nous accordera cette force et ce discernement pour lancer le Programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) qui sera désormais le seul cadre d'intervention du ministère. 

Nous souhaitons mettre tout en oeuvre pour que le PNIASA, dès son lancement en 2012, ait des impacts positifs sur le terrain.

Republicoftogo.com: 2012 s’annonce donc sous de bons auspices pour l’agriculture

Mensan Kossi Ewovor: Nous voulons continuer à avancer comme nous l’avons fait ces 3 dernières années avec au final des excédents alimentaires. Des résultats obtenus grâce à une collaboration active avec le PAM.

Nous souhaitons également que la production bénéficie efficacement à la population. 

C'est pourquoi nous demandons à tous ceux qui interviennent dans ce secteur d'être sérieux pour préserver durablement les acquis. 

Les perspectives c'est d'avoir encore plus que les 110.000 tonnes d’excédents obtenus cette année. 

Je n'avancerai pas de chiffres mais nous travailleront activement pour dépasser ce cap et inscrire définitivement le Togo parmi les pays capables d'autosuffisance alimentaire et, éventuellement,  de devenir exportateur de produits vivriers.

Nous avons bon espoir de pouvoir nous investir davantage dans la transformation des produits pour créer de la valeur ajoutée. Les programmes contenus dans PNIASA nous donnent cette possibilité. 

Encore mieux, ces programmes incluent la mécanisation, l'aménagement des bassins rizicoles et des bas-fonds, le renforcement des capacités des organisations paysannes, des Chambres régionales d'agriculture etc… 

Tous ces éléments nous poussent à l'optimisme pour l'année qui vient.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.