La renaissance de Fréau Jardin

18/03/2011
La renaissance de Fréau Jardin

Le nouveau jardin Anani Santos (ex Fréau jardin) a été inauguré vendredi par le président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD), Christian Adovelande, qui a décaissé près de 300 millions de Fcfa pour sa réhabilitation.
Présents également le président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé, Fogan Adegnon. Sur place aussi plusieurs ministres, dont Pascal Bodjona (Administration territoriale) et Christophe Tchao (Sports).

Espace ludique pour les plus jeunes

Situé en plein cœur de Lomé, Fréau Jardin est composé de deux parcs, l’un disposant de deux terrains multisports, d’une piste d’athlétisme de 80 mètres et d’un espace vert et le second  d’une cascade artificielle et d’aires de jeux plus spécialement réservées aux jeunes enfants.
« Ce parc s’intègre dans le vaste programme d’aménagement et de réhabilitation des infrastructures urbaines mises en œuvres par le gouvernement en cours d’exécution à Lomé et dans les principales villes du pays », a déclaré Fogan Adegnon faisant référence à la rénovation du réseau routier, à la modernisation de l’éclairage public et du réseau d’assainissement.

En photo : Christian Adovelande (à gauche) et Pascal Bodjona coupent le ruban 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.