La routine s'est installée

02/07/2018
La routine s'est installée

Brigitte Adjamagbo-Johnson, l'une des responsables de la coalition de l'opposition

Quoi de neuf au Togo ? La routine. La coalition de l’opposition s’apprête à organiser de nouvelles manifestations ‘dans les prochains jours’.

Etrange. Les derniers rassemblements n’avaient pas réuni grand monde.

Les opposants ont trouvé une nouvelle raison pour mobiliser les troupes. Les élections législatives.

Le scrutin doit impérativement se dérouler cette année. Le mandat des députés s’achève à la fin de ce mois. La constitution prévoit la possibilité de repousser les élections de quelques semaines. Idée émise également par les médiateurs de la Cedeao chargés de gérer la crise politique au Togo.

Mais pour l’opposition, pas question d’entendre parler des législatives sans réformes.

On le sait, les opposants tentent d’obtenir la rétroactivité concernant la limitation du nombre de mandats présidentiels afin d’empêcher Faure Gnassingbé de se représenter.

Toute la contestation orchestrée par l’opposition depuis août 2017 tourne autour de ce point précis, le reste n’étant à leurs yeux que des détails.

N’en déplaise aux adversaires du président togolais, toute modification constitutionnelle ne saurait être rétroactive.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.