La situation s'améliore dans les prisons

03/04/2009
La situation s'améliore dans les prisons

La Commission des droits de l'homme de l'Assemblée a effectué du  23 au 30 mars une tournée surprise dans les commissariats, les prisons et les hôpitaux de la région des plateaux, des savanes et de Lomé. L'objectif était de savoir si la protection de la personne était garantie. Aucune atteinte majeure n'a été constatée, même si des problèmes persistent comme celui de la surpopulation carcérale.

Vendredi, Christine Agnélé Mensah , la présidente de la Commission, a fait le bilan de ces visites inopinées et répondu aux questions de republicoftogo.com. Republicoftogo.com : Que retenez-vous de cette tournée ?

Christine Agnélé Mensah :

Le but était de vivre de près les réalités en ce qui concerne le respect des droits humains. Nous avons visité des lieux de détention, des hôpitaux et des centres de santé, des brigades de gendarmerie, des commissariat de police et des écoles.

Republicoftogo.com : Alors quel bilan ?

Christine Agnélé Mensah :

Disons qu'il y a plus de peur que de mal. Le constat est que la plupart des prisons ont besoin d'être désengorgées. La construction de nouveaux centres de détention au Togo semble s'imposer, mais des efforts louables ont été faits.

Prenez l'exemple de la prison d'Atakpamé, elle n'est pas surpeuplée, les conditions de vie y sont plutôt bonnes, les sanitaires entretenus, il existe un quartier réservé aux mineurs. Les détenus disposent d'un moulin qu'ils gèrent eux-mêmes

Ailleurs aussi, des efforts d'aménagement et de rénovation sont faits. Evidemment, il faut aller plus loin.

Republicoftogo.com : Quelle suite comptez-vous donner à ces visites ?

Christine Agnélé Mensah :

Nous allons d'abord rédiger un rapport et formuler des recommandations que nous soumettrons aux autorités. Les ministres concernés seront également interrogés lors des questions orales à l'Assemblée.

Cette tournée est la première du genre, nous allons en organiser d'autres dans les mois à venir.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.