La société civile absente des listes du CST

25/06/2013
La société civile absente des listes du CST

Le collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’ (CST) regroupe à la fois des partis politiques (ANC, Obuts, PSR, …) et des associations diverses (Journalistes en danger !, Collectif des associations contre l’impunité au Togo ou encore Coalition togolaise des défenseurs des droits de l’Homme).

Mais curieusement, aucun des responsables de ces organisations dites de la société civile ne figurent sur la liste des candidats aux législatives déposée par le CST.

Pour l’avocat Jil-Benoit Afangbédji, président de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la Torture (ACAT-Togo), il n’y a là rien de surprenant.

« Nous ne sommes pas là pour la conquête du pouvoir ni pour l’exercer. Nous sommes là pour dire non à la gabegie, à la corruption au népotisme et à la dilapidation des fonds. Nous sommes là pour dire non aux violations des droits de l’homme », explique-t-il.

Les membres de la société civile et des organisations de défense de droit de l’homme écartés du débat politique ? Pas du tout, répond l’avocat. « Nous respectons l’engagement que nous avons pris dès le départ en créant le CST de ne participer à aucune élection ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.