La société civile absente des listes du CST

25/06/2013
La société civile absente des listes du CST

Le collectif d’opposants ‘Sauvons le Togo’ (CST) regroupe à la fois des partis politiques (ANC, Obuts, PSR, …) et des associations diverses (Journalistes en danger !, Collectif des associations contre l’impunité au Togo ou encore Coalition togolaise des défenseurs des droits de l’Homme).

Mais curieusement, aucun des responsables de ces organisations dites de la société civile ne figurent sur la liste des candidats aux législatives déposée par le CST.

Pour l’avocat Jil-Benoit Afangbédji, président de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la Torture (ACAT-Togo), il n’y a là rien de surprenant.

« Nous ne sommes pas là pour la conquête du pouvoir ni pour l’exercer. Nous sommes là pour dire non à la gabegie, à la corruption au népotisme et à la dilapidation des fonds. Nous sommes là pour dire non aux violations des droits de l’homme », explique-t-il.

Les membres de la société civile et des organisations de défense de droit de l’homme écartés du débat politique ? Pas du tout, répond l’avocat. « Nous respectons l’engagement que nous avons pris dès le départ en créant le CST de ne participer à aucune élection ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.