La société civile ne manque pas d’idées

05/03/2013
La société civile ne manque pas d’idées

Deux organisations de la société civile, la Concertation nationale de la Société Civile (CNSC) et la Synergie des organisations de la Société civile pour des élections démocratiques ((SYCED), ont émis l’idée de modifier les règles du jeu concernant le fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). A l’heure actuelle, elle est composée de représentants des partis politiques de la majorité et de l’opposition.

Ces organisations proposent d’avoir une Céni totalement dépolitisée, composée uniquement experts.

Pour Paul Amégankpo, l’un des responsables de CNSC, cette solution permettrait de mettre fin au contentieux politique. Certain partis d’opposition refusant toujours d’envoyer leurs représentants siéger.

Déçues par la classe politique, la CNSC et la SYCED ont une autre idée pour faire avancer le débat. Cette idée, c’est l’organisation d’un référendum sur toutes les grandes questions du moment, les élections, le nombre de députés, la limitation des mandats, etc…

« Si les politiques au Togo n’arrivent à s’entendre pour aller aux élections, la CNSC et la SYCED vont lancer des pétitions pour recueillir 500.000 signatures afin d’organiser un référendum », explique Roland Ahoomey de la SYCED.

Bref, donner directement la parole au peuple.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.