La société civile s’engage

30/03/2013
La société civile s’engage

A l’approche des élections législatives et locales, Le Goree Institute lance au Togo un programme d’assistance électorale financé en partie par l’Union européenne. Il prévoit la formation de 600 observateurs issus de la société civile. Pour Doudou Dia, le directeur exécutif de l’institut, il ne s’agit pas de jouer les arbitres entre tel et tel camp, mais d’être la vigie d’un processus qui doit être libre et transparent.

Republicoftogo.com : Votre ambition est d’impliquer la société civile dans la préparation et le déroulement des élections

Doudou Dia : Notre mission est d’harmoniser les stratégies d’intervention des organisations de la société civile togolaise dans le cadre du processus électoral. Et ces stratégies sont diverses. Il y a un volet concernant le monitoring des médias, un autre sur le contrôle d’éventuels actes de violence et enfin l’observation des scrutins avec la formation et le déploiement de 600 observateurs nationaux.

L’objectif vous l’aurez compris est de parvenir à des élections crédibles, fiables et transparentes. 

Republicoftogo.com : Votre rôle est en quelque sorte celui d’un arbitre ?

Doudou Dia

Doudou Dia : Non pas du tout. C’est un travail d’alerte et d’observation. Nous ne sommes pas des arbitres. Nous ne sommes pas là pour exprimer une opinion mais pour constater, voir et alerter.

Republicoftogo.com : C’est la première fois que votre organisation s’engage au Togo

Doudou Dia : Notre institut a une longue expérience de l’observation électorale en Afrique de l’Ouest, mais également en Egypte et au Mozambique. Nous disposons d’une certaine expertise en matière de monitoring ; un savoir faire que nous avons souhaité mettre à disposition de la société civile togolaise.

Republicoftogo.com : La date des élections n’a pas encore été annoncée. Quand allez-vous lancer vos actions ?

Doudou Dia : Nous étions prêts dès octobre 2012, mais le processus a pris du retard. Raison pour laquelle nous commençons au début du mois d’avril.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.