La torture, c’est vraiment du passé !

26/07/2016
La torture, c’est vraiment du passé !

C'est toute la justice qui est en cours de modernisation

La torture est bannie au Togo et sévèrement réprimée par le nouveau code pénal.

‘A tous points de vue, en matière de droits l’homme, il est reconnu que le Togo a enregistré et continue d’enregistrer des progrès. Nous nous en félicitons car la notion de droits de l’homme, de notre point de vue, est un concept universel qui ne doit souffrir d’aucune divergence ou contestation’, a déclaré mardi Pius Agbetomey, le ministre de la Justice.

Il intervenait à l’occasion d’une réunion des acteurs engagés dans la lutte contre la torture organisée par le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT).

‘Le code pénal criminalise la torture et les autres peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants et il prévoit de lourdes sanctions allant jusqu’à 50 ans de prison’, a rappelé l’officiel.

Le Togo s’est engagé dans un vaste programme de modernisation de la justice aidé par ses partenaires comme l’Union européenne. L’un des volets porte sur la modernisation des centres pénitentiaires et la construction de nouveaux établissements. En outre, les délais d’instruction, cause de la surpopulation carcérale, devraient être réduits.

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) est garante des progrès accomplis et veille au respect des libertés fondamentales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.