La torture pénalisée

10/04/2012
La torture pénalisée

Le ministre de la Justice, Tchitchao Tchalim (photo), a lancé mardi le chantier de la réforme du Code pénal* et du Code de procédure pénale**.

"Il s'agit d'un bouleversement de la pratique de notre justice", a souligné le ministre. 

322 nouveaux articles seront introduits dans le nouveau Code pénal et 636 dans celui de la procédure pénale. Ces aménagements concernent des dispositions destinées à protéger le droit des justiciables. La torture devient un acte 

pénalement répréhensible. 

Ces réformes s’inscrivent dans le cadre du programme de modernisation de la justice, soutenu par la France, le PNUD et l'Union européenne.

Après la publication du rapport de la CNDH sur les allégations de torture au Togo, le conseil des ministres avait demandé au Garde des Sceaux de modifier les textes en vigueur.

*Le code pénal énumère les fautes pénales et les condamnations encourues pour chaque délit

**Le code de procédure pénale fait la description des modalités d'une procédure

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’autonomisation des femmes au cœur d’une conférence du Peace Corps

Coopération

La Ve conférence nationale organisée par les volontaires du Corps de la Paix au Togo se déroule du 5 au 8 mars à Atakpamé avec pour thème l'autonomisation des femmes.

Glass candy s’envole avec Air France

Médias

La compagnie Air France lancera le 8 mars son nouveau film réalisé par l’agence BETC. Clément Durou et Pierre Dupaquier le duo de ‘We are from LA’ - Evian c’est eux - ont conçu un spot totalement décalé.

Piraterie maritime : Audaces fortuna juvat

Coopération

Le Léopold 1er, une frégate de la Marine belge, effectue actuellement une mission de surveillance et de lutte contre la piraterie maritime au large des côtes ouest-africaines.

Un immeuble s’effondre près de Kpalimé

Faits divers

Un immeuble s’est effondré mercredi près de Kpalimé (120km de Lomé). On ignore les raisons du sinistre qui a fait 3 morts et une dizaine de blessés graves