La vie politique n’est pas un long fleuve tranquille

19/06/2013
La vie politique n’est pas un long fleuve tranquille

A quelques heures de la fin de la période fixée pour le dépôt des dossiers de candidature aux élections législatives du 21 juillet, les partis politiques membres du collectif ‘Sauvons le Togo’ (CST) n’avaient toujours pas transmis les documents à la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Zeus Ajavon, le porte-parole du CST a fait part de sa « profonde déception » à l’annonce de la libération provisoire de seulement 10 des 25 personnes inculpées dans le cadre de l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé.

« Certains de nos camarades sont toujours en prison alors qu’ils sont candidats. », a déclaré M. Ajavon qui n’appartient à aucune des formations politiques membres du CST.

Cet avocat n’a pas exclu le dépôt des candidatures avant minuit. « Nous poursuivrons la réflexion », a-t-il indiqué. 

Concernant l’hypothétique constitution de listes communes avec l’autre groupement d’opposants (Arc en ciel), Zeus Ajavon est resté d’une grande imprécision.

« Pour le moment, nous sommes inquiets de la situation de nos camarades qui sont en prison. C’est ce qui nous préoccupe », a-t-il dit avant d’ajouter « Les élections ne sont pas notre préoccupation pour le moment ».

A la mi-journée, Paul Dodji Apévon, leader du CAR et membre d’Arc en ciel avait déploré le « silence assourdissant » du CST, incapable de donner une réponse claire sur l’éventualité de listes communes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.