La vie politique n’est pas un long fleuve tranquille

19/06/2013
La vie politique n’est pas un long fleuve tranquille

A quelques heures de la fin de la période fixée pour le dépôt des dossiers de candidature aux élections législatives du 21 juillet, les partis politiques membres du collectif ‘Sauvons le Togo’ (CST) n’avaient toujours pas transmis les documents à la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Zeus Ajavon, le porte-parole du CST a fait part de sa « profonde déception » à l’annonce de la libération provisoire de seulement 10 des 25 personnes inculpées dans le cadre de l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé.

« Certains de nos camarades sont toujours en prison alors qu’ils sont candidats. », a déclaré M. Ajavon qui n’appartient à aucune des formations politiques membres du CST.

Cet avocat n’a pas exclu le dépôt des candidatures avant minuit. « Nous poursuivrons la réflexion », a-t-il indiqué. 

Concernant l’hypothétique constitution de listes communes avec l’autre groupement d’opposants (Arc en ciel), Zeus Ajavon est resté d’une grande imprécision.

« Pour le moment, nous sommes inquiets de la situation de nos camarades qui sont en prison. C’est ce qui nous préoccupe », a-t-il dit avant d’ajouter « Les élections ne sont pas notre préoccupation pour le moment ».

A la mi-journée, Paul Dodji Apévon, leader du CAR et membre d’Arc en ciel avait déploré le « silence assourdissant » du CST, incapable de donner une réponse claire sur l’éventualité de listes communes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !