La violence a ses limites

22/05/2013
La violence a ses limites

La marche organisée mardi à Lomé par deux groupements d’opposants, le CST et Arc en ciel, a été émaillée d’incidents. Agressions physiques et verbales, destructions de biens publics et privés ont été observées. Les ministres de la Sécurité, Yark Damehane, et de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara (photo), ont réagit en indiquant que la préoccupation de ces mouvements « ne concernent nullement l'exercice des libertés ». 

« Le gouvernement a démontré sa bonne voie en oeuvrant pour faciliter les marches par la Place dite Déckon », indique un communiqué publié dans la nuit, mais les manifestants ne sont pas dans la même logique.

De fait, le gouvernement envisage l'interdiction définitive de toutes les manifestations publiques empruntant cet itinéraire et celui passant à proximité des édifices publics.

Informations complémentaires

Communiqué conjoint .pdf 2,38 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.