La violence a ses limites

22/05/2013
La violence a ses limites

La marche organisée mardi à Lomé par deux groupements d’opposants, le CST et Arc en ciel, a été émaillée d’incidents. Agressions physiques et verbales, destructions de biens publics et privés ont été observées. Les ministres de la Sécurité, Yark Damehane, et de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara (photo), ont réagit en indiquant que la préoccupation de ces mouvements « ne concernent nullement l'exercice des libertés ». 

« Le gouvernement a démontré sa bonne voie en oeuvrant pour faciliter les marches par la Place dite Déckon », indique un communiqué publié dans la nuit, mais les manifestants ne sont pas dans la même logique.

De fait, le gouvernement envisage l'interdiction définitive de toutes les manifestations publiques empruntant cet itinéraire et celui passant à proximité des édifices publics.

Informations complémentaires

Communiqué conjoint .pdf 2,38 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.