La violence pour sortir de l'anonymat

22/08/2017
La violence pour sortir de l'anonymat

Damehame Yark

Comment sortir de l’anonymat et tenter de prendre le leadership de l’opposition. Le PNP, organisateur des récentes manifestations violentes dans le pays, croit avoir trouvé la réponse. Il suffit de faire mobiliser les casseurs et d’inciter la population à s’en prendre gratuitement aux forces de l’ordre.

C’est la stratégie retenue par cette petite formation. Bilan tragique : 2 morts et une soixantaine de blessés.

Lundi, le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, a rappelé que des itinéraires sécurisés avaient été proposés aux responsables du parti, à Lomé et dans d’autres villes. Ils ont été délibérément rejetés afin de créer les conditions favorables à des troubles. Ce qui s’est effectivement produit.

Les violences sont la conséquence directe du refus des manifestants de suivre les itinéraires indiqués par les services de sécurité, a indiqué le ministre.

Ce dernier a par ailleurs déploré le manque d’équilibre dans le traitement de l’information et la diffusion de fausses informations. Une tendance renforcée par internet où tout et n’importe quoi peut être publié.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.