La voie de la raison

11/10/2017
La voie de la raison

Gilchrist Olympio

L’Union des forces de changement (UFC, opposition) s’est déclarée hostile à un départ anticipé du président Faure Gnassingbé comme réclamé par la coalition de l’opposition.

Ce n’est pas démocratique. Il a été élu dans les règles et il doit achever son mandat (en 2020, ndlr). Ce que nous voulons, c’est qu’il fasse des réformes et on verra après. C’est avec lui nous avons signé l’accord de gouvernement et on ne peut pas lui demander de partir’, a déclaré mercredi Pierre Sambiani Jimongou, le secrétaire général de l’UFC.

La position du parti de Gilchrist Olympio est claire : l’accord n’a pas pour objet d’aider le régime à se maintenir au pouvoir indéfiniment, mais à réaliser sur 7 ans et en profondeur des réformes politiques, économiques et sociales qui profitent directement à la population

Pour l’UFC, pas question de manifester ou de faire du ‘suivisme’, la seule option pour des évolutions constitutionnelles passe par le dialogue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.