Laissons le Père Noël travailler !

18/12/2012
Laissons le Père Noël travailler !

Aucune manifestation ne sera autorisée au carrefour Déckon pendant les fêtes de fin d’année pour ne pas gêner l’activité commerciale. C’est, en substance, ce qu’à déclaré le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara (photo), lors d’une interview sur Kanal FM.

Des femmes membres du collectif d’opposants « Sauvons le Togo » (CST) ont projeté d’organiser une marche le 20 décembre avec comme point de chute cette artère très commerçante de la capitale.

«Aucune marche ne passera pas par Déckon en cette période de fin d’année», a martelé M. Bawara, rappelant à ceux qui ont la mémoire courte que dans un passé récent, des marches au même endroit avaient causé des troubles et une gêne évidente pour tous ceux qui travaillent.

«Voilà qui fixe chacun quant à la tenue de la marche annoncée par les femmes du collectif qui n’a pour seul objectif que de troubler l’ordre public à l’approche de Noël», a-t-il ajouté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

4e étape remportée par Mathieu Baert

Sport

Le Belge Mathieu Baert a remporté jeudi la 4e étape (Sokodé-Tchamba et Kambolé-Tchamba, 120km) du Tour du Togo.

Togo Cellulaire se charge de tout !

Tech & Web

Togo Cellulaire, premier opérateur mobile au Togo, a lancé mercredi ‘Recharge-moi’, un service qui permet aux clients de recharger à partir de leur numéro, le compte d’un autre abonné, autrement dit de lui fournir du crédit à partir d’une carte prépayée.

La propreté est de retour

Coopération

Dans le cadre de son soutien aux activités visant à faire de Lomé une ville plus propre, l’Ambassade des Etats-Unis, sur financement du Corps des ingénieurs de l’armée américaine (USACE), a accordé une subvention de 175.190 dollars pour la construction d’un centre de collecte et de transfert de déchets ménagers à Aflao-Sagbado (Lomé.) 

Explosion de la presse en ligne

Médias

Coûts de fabrication élevés, problèmes de distribution, diffusion internationale difficile, de plus en plus d’éditeurs togolais privilégient la version numérique au détriment du papier.