Langage de vérité

21/03/2012
Langage de vérité

Le 4ème Forum national du paysan a débuté mercredi à Kara (Nord du Togo) en présence du ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, Kossi Mensan Ewovor (photo), de son collègue de l’environnement, Kossivi Ayikoué,  et du ministre délégué chargé des Infrastructure, Kolani Gourdigou. 

250 producteurs et acteurs du monde agricole prennent part à cette rencontre de 3 jours qui sera ponctuée vendredi par un dialogue direct avec le président Faure Gnassingbé.

« Tous les acteurs s'accordent à dire que le secteur agricole est le moteur de l’économie et de ce fait est la clef pour augmenter la prospérité et élever les normes de vie de la plupart des ruraux (…), a rappelé M. Ewovor lors de son intervention. 

Il a invité les participants » à tenir un langage de vérité, sans complaisance, mais aussi sans passion afin de nous permettre, d’améliorer nos performances et gagner en efficacité (…) ».

Voici le discours du ministre de l’Agriculture

Il y a trois ans, nous étions réunis en ces mêmes lieux, pour la première édition du Forum national du paysan togolais (FNPT) suite à l’heureuse initiative prise par Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, de mettre en place un cadre de concertation et d’échange entre le monde paysan et les plus hautes Autorités du pays.

Aujourd’hui, l’occasion nous est une fois encore donnée de nous retrouver ici pour la quatrième édition du Forum.

C’est donc pour moi, un agréable plaisir d’exprimer à vous tous ma profonde reconnaissance pour avoir répondu à notre invitation et pris soin de faire le déplacement de Kara pour prendre part aux travaux de cette 4ème édition.

Je voudrais, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République et du Premier Ministre, exprimer mes remerciements aux Autorités et à la vaillante population de Kara pour l’accueil chaleureux qui nous est réservé et pour le cadre approprié offert pour abriter nos travaux.

Aussi voudrais-je saisir cette occasion pour dire au monde paysan, les félicitations du Gouvernement pour sa mobilisation qui a permis d’obtenir des résultats encourageants  dans le secteur. Nos remerciements vont à tous les techniciens, PTF et autres acteurs qu’ils soient du secteur privé, de la société pour leurs engagements.

Honorables Invités, Mesdames et Messieurs.

L’importance du secteur agricole dans l’économie de notre pays n’est plus à démontrer. Nous savons qu’avant tout, il offre des produits alimentaires pour assurer la sécurité alimentaire à nos populations.

Tous les acteurs s'accordent à dire que le secteur agricole est le moteur de l’économie et de ce fait est la clef pour augmenter la prospérité et élever les normes de vie de la plupart des ruraux car capable de générer des revenus et de produire des effets multiplicateurs au sein de l’économie locale et nationale.

Cependant, de nombreuses contraintes d’ordre naturel, technique et structurel réduisent l’efficacité des performances enregistrées.

Après la longue période de crise sociopolitique, et aux regards des avancées enregistrées dans le domaine de la gestion démocratique et des réformes économiques, le Togo sous la houlette du Chef de l’Etat, a pu jeter les bases nécessaires pour la reprise de la coopération avec les PTF, ceci à partir de la conférence de Bruxelles en septembre 2008.

Depuis ce moment et grâce aux efforts soutenus du pays qui ont permis d'atteindre le point de décision de l'initiative PPTE en novembre 2008 et le point d'achèvement de ladite initiative en décembre 2010 le Togo est dans une bonne dynamique pour accélérer son développement..

Honorables Invités, Mesdames et Messieurs.

C’est aussi dans ce contexte que nous avons organisé en avril  2008 à l’INFA de Tové, un  atelier national sur la revue des capacités de gestion du secteur agricole pour la redynamisation de la production.

Il vous en souvient que cet atelier a servi de base aux réformes engagées au niveau du département et dans le secteur mais surtout à conduit             à la concertation avec les PTF organisée à Kara en janvier 2009 sous le Haut parrainage du Chef de l’Etat et qui a permis de mobiliser les ressources  pour financer la Stratégie de Relance de la Production Agricole (SRPA) et de son Plan d’Actions (SRPA) et son plan d’action d’urgence pour la période 2008-2011adopté par le Gouvernement en Juillet 2008.

Mesdames et Messieurs. Chers productreurs/trices,

Nous pouvons nous mettre d’accord pour dire que les actions multiformes engagées par le Gouvernement permettent de redynamiser progressivement notre l’agriculture à l’image de tous  les chantiers ouverts dans de nombreux secteurs de notre pays

Les actions courageuses menées permettent d’améliorer le dispositif de gestion des programmes et surtout de production. Les différentes interventions ciblées sur la disponibilité en intrants, la commercialisation des produits agricoles, le crédit, la constitution de stock de sécurité alimentaire, la recherche agronomique, l’appui-conseil technique, la planification et le suivi-évaluation des activités sont autant d’éléments porteurs.

De toutes les actions engagées depuis lors, il en est ressorti l’élaboration et la mise en œuvre un Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) qui sert désormais de base pour assurer durablement la sécurité alimentaire et servir de base à une meilleure coordination des politiques agricoles comme prescrit dans le programme détaillé de développement agricole en Afrique (PDDAA).

Les projets déjà initiés dans ce cadre prennent en compte, entre autres, la pertinence et les potentialités du secteur à contribuer à la création de richesses. Ils sont en conformité avec la déclaration de politique générale du Gouvernement, du DSRP-I et du DSRP-II en cours d'élaboration et qui vise à promouvoir une croissance forte inclusive et génératrice d'emplois.

Pour ce document de 2ème génération, l’agriculture est ciblée pour contribuer au traitement du premier axe qui est consacré au Développement des secteurs à fort potentiel de croissance.

Notons que l’agriculture sera également un support important pour les 4 autres axes que sont le Renforcement des infrastructures économiques, le Développement du capital humain, la protection sociale et l’emploi,               le Renforcement de la gouvernance et la Promotion d'un développement participatif, équilibré et durable.

Honorables Invités, Mesdames et Messieurs.

La mise en œuvre du PNIASA, officiellement lancé le 9 février 2012 à Notsè est une formidable opportunité pour la réalisation des objectifs susvisés.

C’est aussi dans cette optique que le Forum national du paysan togolais a été instauré. En effet, la 1ère édition qui a eu lieu du  12 au 14 février 2009 à Kara avait pour thème «les paysans au centre de la relance agricole et économique du Togo». Ce thème dit tout de l’importance qui est désormais accordée aux producteurs.

La 2ème édition qui a été organisé du 14 au 16 janvier 2010 à l’INFA de Tové à Kpalimé avait pour thème «un espace d’expression démocratique pour un développement agricole durable». Ce thème vient renforcer les acquis du premier forum  avec la volonté de pousser plus loin la discussion.

La 3ème édition tenue à Dapaong du 25 au 27 février 2011 s’est focalisée sur un thème important et fédérateur notamment «ensemble pour la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire». Ce thème met l’accent sur la nécessité de mobiliser les acteurs à la base pour la mise en œuvre de ce programme.

Honorables Invités, Chers Paysannes et Paysans,

Tous ces forums ont été l’occasion pour nous d’identifier les problèmes et de définir les actions sur lesquelles chaque partie a travaillé de son coté mais aussi collégialement pour les mettre en œuvre dans le cadre de la gestion des campagnes agricoles successives. Les performances enregistrées aujourd’hui dans le secteur proviennent-elles ce cadre. 

C’est donc à juste titre que la 4ème  édition du Forum est placé sous le thème: «Capitalisation des acquis des trois 1ères  éditions du Forum national du paysan togolais (FNPT) et gestion de la campagne agricole 2012-2013».

Ce thème du Forum nous invite à échanger sur le niveau de réalisation des engagements mutuels et déboucher sur les actions à mettre pour la réussite déjà de  la campagne 2012/2013 et pour celle du PNIASA. La tâche est exaltante mais difficile et nous devons en être conscients.

C’est bien au regard du sérieux à observer et l’efficacité à obtenir dans nos travaux que l’effectif des participants a été réduit par rapport aux éditions antérieures.

Vous comprendrez que le Chef de l’Etat et le Gouvernement attendent de prendre acte des recommandations qui ressortiront.

Mesdames et Messieurs.

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, mérite que nous lui rendions un vibrant hommage pour avoir donné une nouvelle dynamique au secteur agricole de notre pays.

Nous devons être satisfaits des résultats satisfaisants obtenus mais vous conviendrez avec moi que les défis à relever restent nombreux et difficiles.

C’est pourquoi nous devons nous mobiliser à travailler davantage ensemble pour que les bons résultats obtenus s’inscrivent  dans la durée et produisent les impacts réels sur la vie des ruraux.

Nous devons, au cours de ces 3 jours tenir un langage de vérité, sans complaisance, mais aussi sans passion afin de nous permettre, d’améliorer nos performances et gagner en efficacité particulièrement au niveau de la gestion du prix et de l’utilisation des intrants avec pour objectif d’avoir un réel effet sur la productivité mais aussi de disposer de ressources financières pour prendre en charge la commercialisation des produits.

J’en appelle donc à votre pleine participation aux travaux pour que soient entièrement comblées les attentes du Chef de l’Etat et du Gouvernement mais aussi celles des autres partenaires qui nous soutiennent malgré la conjoncture économique difficile.

Je suis confiant, eu égard aux compétences en présence, que les travaux de cette 4ème  édition connaîtra un succès tout aussi grand.

C’est sur cette invitation que je déclare, au nom du Président de la République, Son Excellence Faure GNASSINGBE, ouverte la quatrième édition du Forum National du Paysan Togolais (FNPT).

Vive le Paysan togolais

Je vous remercie de votre aimable attention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.