Larmes hypocrites

13/02/2013
Larmes hypocrites

Comment récupérer un tragique évènement pour faire de l’agitation politique. Il suffit de le demander au collectif «Sauvons le Togo». Les opposants organisent trois jours de manifestations pour « commémorer » les 30 jours de l’incendie des marchés de Kara et de Lomé. Jeudi, une messe d'action de grâce sera célébrée à la cathédrale de Lomé « pour implorer l’accompagnement de Dieu aux victimes des incendies », vendredi, un meeting aura lieu dans un stade de la capitale; enfin samedi une marche se déroulera jusqu’à la plage « pour exiger du gouvernement une enquête internationale indépendante et la libération des personnes arrêtées dans le cadre des enquêtes sur les incendies ».

Plusieurs membres du CST ont été interpellés, puis déférés pour leur possible implication dans la préparation, l’organisation et l’exécution des incendies des deux marchés.

Aussi, l’initiative du CST est pour le moins grotesque et a peu de chances de susciter l’enthousiasme des commerçantes qui ont tout perdu en raison de ces actes criminels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.