Lassitude

20/12/2012
Lassitude

La manifestation des femmes du collectif «Sauvons le Togo» se déroulait dans le calme jeudi à Lomé avec un mot d’ordre simple: haro sur le pouvoir.

Elles étaient environ 200 à battre le pavé, habillées de rouge pour suivre les consignes de la direction, et devancées par une soixantaine de motocyclistes, dont de nombreux conducteurs de taxis-motos.

Le cortège a pu passer par le carrefour commercial de Déckon sans s’y arrêter ; le point de chute étant la plage.

Les organisateurs publieront certainement comme à chaque fois des chiffres fantaisistes sur la participation, mais la faible mobilisation observée dénote une lassitude des sympathisants.Une sérieuse alerte pour les responsables du CST qui doivent s’interroger sur la pertinence de leur démarche.

Depuis 7 mois, des partis d’opposition tentent de contester la légitimité du chef de l’Etat et de son gouvernement en organisant des manifestations dans les rues de la capitale. Les appels à un large dialogue politique lancés par les autorités ont été systématiquement rejetés par une poignée de politiciens peu enclins à participer à un débat démocratique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Saison des transferts : Amevor quitte les Pays-Bas

Sport

Le défenseur togolais Mawouna Kodjo Amevor vient de signer pour deux ans avec le club anglais de Notts County. 

NBRC : rencontre entre experts togolais et européens

Coopération

Le Togo entend lutter contre les risques liés aux agents et matériaux nucléaires, radiologiques, biologiques, et chimiques.

Ayassor à Bissau pour une réunion périodique

Uemoa

Le ministre de l'Economie, des Finances, Adji Otèth Ayassor, assiste depuis jeudi à la réunion des ministres des Finances des pays membres de l’UEMOA. 

Wacem : l’enquête a débuté

Faits divers

L’explosion accidentelle survenue mardi dans une cimenterie de la société Wacem à Tabligbo (70km de Lomé) a fait 5 morts.