Lassitude

20/12/2012
Lassitude

La manifestation des femmes du collectif «Sauvons le Togo» se déroulait dans le calme jeudi à Lomé avec un mot d’ordre simple: haro sur le pouvoir.

Elles étaient environ 200 à battre le pavé, habillées de rouge pour suivre les consignes de la direction, et devancées par une soixantaine de motocyclistes, dont de nombreux conducteurs de taxis-motos.

Le cortège a pu passer par le carrefour commercial de Déckon sans s’y arrêter ; le point de chute étant la plage.

Les organisateurs publieront certainement comme à chaque fois des chiffres fantaisistes sur la participation, mais la faible mobilisation observée dénote une lassitude des sympathisants.Une sérieuse alerte pour les responsables du CST qui doivent s’interroger sur la pertinence de leur démarche.

Depuis 7 mois, des partis d’opposition tentent de contester la légitimité du chef de l’Etat et de son gouvernement en organisant des manifestations dans les rues de la capitale. Les appels à un large dialogue politique lancés par les autorités ont été systématiquement rejetés par une poignée de politiciens peu enclins à participer à un débat démocratique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rendez-vous au village

Culture

Le King Beach Village a ouvert ses portes vendredi à la plage de Lomé à l’occasion des fêtes de fin d’année. 

Les syndicats ne font pas recette

Social

Si au Togo les syndicats font beaucoup de bruit, notamment ceux de la fonction publique, le nombre d’encartés reste très faible, moins de 3% des travailleurs.

Championnat de badminton à Lomé

Sport

Le ‘Badminton Country’ se déroulera les 20 et 21 décembre à Lomé. 16 badistes togolais, béninois, chinois et indiens s’affronteront dans le cadre de cette compétition régionale.

Edem Kodjo revient en librairie

Culture

‘Et demain l’Afrique’, l’ouvrage de référence publié en 1985 par Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais, va connaître une seconde jeunesse.