Lawson et le gouvernement de salut public

15/06/2010
Lawson et le gouvernement de salut public

Nicolas Lawson (photo), le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR, opposition), dont le poids politique est minime, a prôné mardi une réconciliation entre Gilchrist Olympio et Jean-Pierre Fabre.
« Si jamais Gilchrist Olympio n’arrive pas à s’entendre avec Jean-Pierre Fabre, alors ce qu’il a promis est voué à l’échec. Si vous aimez le Togo, vous ne pouvez pas souhaitez le déchirement entre Olympio et Fabre. Il faut qu’ils arrivent à un compromis pour s’atteler au développement de ce pays », a-t-il expliqué.
Pour M. Lawson, les réformes constitutionnelles et institutionnelles ne pourront se faire qu’à la condition qu’il y ait un compromis politique au Togo.
« Gilchrist Olympio, Jean-Pierre Fabre et Faure Gnassingbé doivent arriver à un compromis politique pour qu’il ait un gouvernement de salut public. Ce qui est fait jusque là, c’est une étape qui a été franchie. Il faut qu’il y ait un accord plus large entre M. Olympio, M. Fabre et Faure Gnassingbé et peut-être avec d’autres pour avoir un gouvernement qui soit digne du Togo et faire en sorte que les togolais arrivent à résoudre le problème de chômage et de la pauvreté », a encore déclaré le leader du PRR.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.