Lawson, le rédempteur

28/05/2012
Lawson, le rédempteur

Nicolas Lawson, à la tête d’un micro-parti, le PRR (Parti du renouveau et de la rédemption) a dénoncé lundi l’adoption du nouveau code électoral. « Dès lors que le nouveau code électoral voté le vendredi 25 Mai 2012 ne comporte pas de réforme constitutionnelle et institutionnelle, nous ne pouvons que relever la marque politicienne d’un pouvoir aux abois face à une opposition inconséquente et stérile dont les actes attentent au bonheur et à la paix de cœur des togolais », indique un communiqué.

Et pourtant « le PRR entend participer activement aux prochaines élections législatives et locales « , peut-on lire un peu plus bas.

Cette formation, qui ne dispose d’aucun député, a l’ambition grâce à sa victoire d ’ « agir puissamment pour engager les réformes constitutionnelles et institutionnelles majeures (…) ». Si l’on comprend bien, le PRR est le seul recours.

Au passage, Lawson qui pour le moment n’a pas démontré ses capacités de gestionnaire, accuse le pouvoir d’avoir mené une politique de saccage social, le pillage des ressources nationales, l’endettement faramineux du pays avec leurs complices étrangers, la prolétarisation de notre jeunesse, l’immoralité et la déstructuration de notre société ». Rien que ça !

Ce politicien, sans poids réel dans l’opinion, tente par ses sorties médiatiques régulières de se faire un peu de publicité au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.