Lawson préfère l’APG au dialogue inclusif

29/01/2011
 Lawson préfère l’APG au dialogue inclusif

L’ANC a organisé samedi à la plage de Lomé sa marche hebdomadaire ; une tribune pour dénoncer le pouvoir et les partis de l’opposition.
Première réaffirmation de Patrick Lawson (photo), le 1er vice-président du parti, « Nous sommes majoritaires dans le pays » avant d’ajouter que l’ANC n’était pas une « formation hégémonique ». Une façon d’atténuer les propos tenus la semaine précédente au même endroit par un cadre de l’ANC qui avait déploré que « les partis politiques qui ont obtenu un score insignifiant lors du scrutin de 4 mars 2010 se bousculent pour ce dialogue, alors qu’ils devraient s’aligner derrière l’ANC, le parti soutenu majoritairement par le peuple ». Une déclaration qui avait fait bouillir le CAR.
Et justement à propos du dialogue politique, M. Lawson a exposé le point de vue de son parti.
« Les gens demandent d’aller à un dialogue sans connaître les tenants et les aboutissants. L’ANC n’a été consulté ni de près ni de loin par aucun parti politique. Mais notre parti souhaite comprendre pourquoi ce dialogue déchaîne autant d’enthousiasme dans la classe politique alors qu’il existe d’autres ressources comme l’Accord politique Global (APG) ou les 22 engagements qui ne sont pas encore exploitées ».
L’ANC, créé il y a quelques semaines par des dissidents de l’UFC, le principal parti d’opposition au Togo, n’a participé à aucun scrutin et il est donc impossible de connaître sa représentativité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.