Lawson satisfait de s’être débarrassé d’Agbéyomé Kodjo

30/12/2011
Lawson satisfait de s’être débarrassé d’Agbéyomé Kodjo

Agbéyomé Kodjo, le leader du parti Obuts (opposition) a décidé de se retirer du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC). Une décision que Nicolas Lawson, le président du PRR, ne regrette pas. « Bon débarras ! », lance-t-il. Les propositions de l’ancien Premier ministre étaient « démagogiques et populistes », affirme-t-il dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Quelle lecture faites-vous du retrait de Agbéyomé Kodjo du CPDC ?

 Nicolas Lawson : Agbeyomé kodjo a été le plus grand thuriféraire du RPT et nous connaissons son parcours. Nous savons ce qu’il a fait dans ce pays au moment où il y avait la tyrannie, le despotisme.  Il était l’élément le plus zélé qui a accompagné cette tyrannie pour brimer, violenter et tuer les Togolais. 

Si aujourd’hui il veut se draper du manteau d’opposant pour essayer de faire croire qu’il avait une importance donnée, il trompe les Togolais et il se trompe. Les Togolais ne sont pas dupes, ils savent là où se trouvent  leurs intérêts. Par le passé ils ont été trompés par de faux opposants qui les ont conduits à la mort, à l’aventure qui ont cassé ce pays et qui à la fin sont devenus des amants du RPT. 

Aujourd’hui de nouveaux opposants cherchent à s’illustrer pour tromper les Togolais, mais nos compatriotes ne sont pas naïfs.

Donc le départ de M. Agbéyomé Kodjo est un bon débarras pour ce qui me concerne parce que les propositions faites sont des propositions démagogiques, populistes et véritablement je me pose la question de savoir comment un tel individu a pu être le Premier ministre de la république du Togo, et comment il a pu présider l’Assemblée nationale du Togo.

Vous comprenez pourquoi les choses n’ont pas marché dans ce pays avec des individus comme ça qui ont incarné le pouvoir.  

Si le système du monopartisme a échoué c’est à cause des hommes politiques comme Agbéyomé. 

Agbéyomé Kodjo n’a pas sa place dans le Togo nouveau que nous sommes en train de bâtir.

En photo : (de gauche à droite) Agbéyomé Kodjo et Nicolas Lawson

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.