Le CAR et l'ADDI s'en remettent aux députés

06/11/2014
Le CAR et l'ADDI s'en remettent aux députés

Dodji Apévon

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) et l’Alliance des démocrates pour un développement Intégral (ADDI) veulent introduire une proposition de loi qui limite le mandat présidentiel à deux termes de 5 ans et qui prévoit un scrutin à deux tours.

C’est ce qu’a indiqué jeudi le président du CAR, Dodji Apévon.

Mais le projet de proposition de loi est rigoureusement identique au projet de loi qui avait été rejeté par les députés récemment. On s’interroge sur la pertinence de la démarche.

Aimé Gogué, le leader l’ADDI assure qu’une élection à deux tours est plus démocratique car elle offre davantage de chances à l’opposition avec les reports de voix. Argument contestable. De nombreux pays à travers le monde ont recours aux scrutins à un tour, tout aussi démocratique. Cela évite également la multiplication des candidatures et la déperdition des voix.

S’agissant d’une candidature unique de l’opposition, M. Apévon estime qu’elle est contre l’esprit des réformes et qu’elle divise, mais, assure-t-il, les ponts ne sont pas rompus avec l’ANC.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.