Le CAR redoute une marginalisation

05/06/2010
Le CAR redoute une marginalisation

Scènes de jalousie au sein de la classe politique togolaise. Certains partis de l’opposition n’apprécient guère l’accord RPT-UFC qui risque de les marginaliser. Le CAR, bien qu’invité par le Premier ministre à renter au gouvernement, dénonce l’ « arrangement » conclu il y a une semaine.
Kossi Amegnona, le président du groupe parlementaire du Comité d’action pour le renouveau, ne cache pas son inquiétude.
« Nous estimons que M. Olympio a tenu promesse, celle de contribuer à faire disparaître de la scène politique togolaise les autres formations politiques de l’opposition ».
Au passage, M. Amegnona règle ses comptes avec la formation dirigée par Gilchrist Olympio : « Ce que les gens oublient, c’est que l’UFC est une plaie politique au Togo et que ce parti a combattu par ignorance le CAR qui a toujours prôné le dialogue et le consensus ».
Et le député CAR d’ajouter : « Le CAR se demande si l’arrangement intervenu entre le RPT et l’UFC s’inscrit dans une logique d’un +partage du pouvoir+ au profit des dirigeants et militants de ces deux formations ou s’il s’agit d’un préalable qu’il fallait pour réaliser les réformes fondamentales dont le Togo a besoin (…) ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.