Le CAR redoute une marginalisation

05/06/2010
Le CAR redoute une marginalisation

Scènes de jalousie au sein de la classe politique togolaise. Certains partis de l’opposition n’apprécient guère l’accord RPT-UFC qui risque de les marginaliser. Le CAR, bien qu’invité par le Premier ministre à renter au gouvernement, dénonce l’ « arrangement » conclu il y a une semaine.
Kossi Amegnona, le président du groupe parlementaire du Comité d’action pour le renouveau, ne cache pas son inquiétude.
« Nous estimons que M. Olympio a tenu promesse, celle de contribuer à faire disparaître de la scène politique togolaise les autres formations politiques de l’opposition ».
Au passage, M. Amegnona règle ses comptes avec la formation dirigée par Gilchrist Olympio : « Ce que les gens oublient, c’est que l’UFC est une plaie politique au Togo et que ce parti a combattu par ignorance le CAR qui a toujours prôné le dialogue et le consensus ».
Et le député CAR d’ajouter : « Le CAR se demande si l’arrangement intervenu entre le RPT et l’UFC s’inscrit dans une logique d’un +partage du pouvoir+ au profit des dirigeants et militants de ces deux formations ou s’il s’agit d’un préalable qu’il fallait pour réaliser les réformes fondamentales dont le Togo a besoin (…) ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Retour sur la pelouse le 18 novembre

Sport

Les championnats de D1 et de D2 débuteront finalement le 18 novembre, a annoncé la FTF.

Elargir l'accès des TIC à l'ensemble de la population

Tech & Web

Le conseil des ministres a adopté vendredi un décret relatif à la déclaration de politique du secteur de l’économie numérique.

Bonjour Docteur

Santé

Docmava, nouveau site togolais, a pour objectif d’améliorer le quotidien des professionnels de santé et des patients.

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.