Le CPDC butte sur la facilitation

19/02/2009
Le CPDC butte sur la facilitation

Après plus de cinq heures de débats, les membres du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC) ne sont pas parvenus à un accord sur la question de la facilitation. A la demande de l'UFC (opposition), la séance a été suspendue et reprendra lundi prochain.

##S_B##Voici le communiqué lu par Artème Ahoumey-Zounou, secrétaire général du CPDC, à la fin des travaux.

Communiqué du Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation (CPDC)

Le CPDC s'est réuni ce mardi 17 février 2009 dans la salle de conférence de la Primature sur l'ordre du jour suivant :

1-point relatif à la consultation

2-Représentation des partis politiques au sein de la CENI

3-Représentation de l'administration au sein de la CENI

Les membres du CPDC ne parvenant pas toujours à s'entendre sur la question de la facilitation, l'UFC a demandé la suspension des travaux avec l'argumentation suivant : « en raison de la crise de confiance qui prévaut jusqu'à présent sur le plan national, l'UFC demande le recours à la consultation en cas de blocage des discussions sur tous les sujets relatifs aux réformes politiques (loi électorale, réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l'accord global APG.

Pour ce faire, l'UFC demande une suspension de séance jusqu'à vendredi 20 février 2009 inclus. Cela permettra aux représentants de  l'UFC de rendre compte à leurs mandants ».

Le président de séance a accédé la demande de l'UFC et a suspendu les travaux qui reprendront le lundi 23 février 2009 à 11heures.

Rappelons que des élections présidentielles auront lieu au Togo en 2010.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !