Le CPDC invite le gouvernement à avancer rapidement

29/03/2012
Le CPDC invite le gouvernement à avancer rapidement

Les membres du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC) ont exprimé jeudi leurs préoccupations concernant la mise en œuvre de ses recommandations dans la perspective des prochaines élections législatives et locales.

Le CPDC espère qu’« aucun blocage  ne viendra retarder le processus des reformes dans l’intérêt national ».

Voici le communiqué du CPDC

Le Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC) a tenu ce jeudi 29 mars 2012  à la primature sa 23è réunion ordinaire présidé par M. Koudjolo Dogo.

Après en avoir débattu, le CPDC exprime ses préoccupations sur la mise en œuvre de ses recommandations du retard éventuel dans la préparation et l’organisation des prochaines élections au Togo.

A cet effet, il demande qu’aucun blocage ne puisse  retarder le processus des reformes dans l’intérêt national.

Il exhorte le gouvernement à engager d’urgence des reformes essentielles proposées par le CPDC rénové devant permettre la consolidation de la démocratie et l’apaisement général.

Les membres du CPDC ont engagé des discussions sur la problématique sur l’accès équitable aux médias d’état. Les questions de la déontologie, professionnalisme et du  financement de la presse ont été évoquées.

Les discussions approfondies sur ces points vont se poursuivre au cours des prochains travaux.

La prochaine séance aura lieu le jeudi prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Engranger les dividendes du numérique

Tech & Web

La révolution numérique est en train de transformer le monde, souligne un rapport de la Banque mondiale publiée vendredi. Le Togo ne veut pas être à la traine.

La valeur ajoutée du PUDC

Développement

Croissance inclusive et le développement social, telle est l'ambition du Programme d’urgence de développement communautaire lancé récemment.

Le Woelab de Lomé enrôlé dans WAZIUP

Tech & Web

Les membres du consortium WAZIUP ont lancé le 4 février dernier le programme WAZIUP financé par l’Union européenne.

Ex-libris

Culture

Kangni Alemdjrodo, représentant personnel du chef de l’Etat  auprès de la Francophonie, rêve d’une renaissance littéraire  au Togo.