Le CST ? Une belle arnaque

03/02/2014
Le CST ? Une belle arnaque

Le Collectif d’opposition ‘Sauvons le Togo’ (CST) a encore une fois tout faux.Incapable de reconnaître et d’accepter une bonne initiative en faveur des Togolais uniquement parce qu’elle émane du gouvernement, le CST vient de dénoncer la création du Fonds national pour la finance inclusive.

Repousser les frontières de l’exclusion financière en permettant aux plus pauvres de bénéficier de prêts, tel est le but de ce projet.

Mais pour les opposants c’est une ‘arnaque’, selon le propre terme utilisé lundi par Francis Pédro Amuzun, porte-parole du CST.

Si l’on suit le raisonnement enfantin de ce responsable, ce Fonds ne serait qu’un moyen d’acheter des voix dans la perspective des élections présidentielles de 2015.

‘C’est de la pure arnaque et rien que de l’arnaque (…) C’est un projet qui servira à acheter la conscience des femmes, des jeunes et retirer les cartes d’électeurs en vue des prochaines échéances électorales. Ils ont annoncé 2 milliards pour ce fonds, mais des experts nous ont dit que dans les pays où ça a réussi, ce n’est pas avec 2 milliards qu’on fait ce genre de projet », a déclaré Francis Pédro Amuzun.

C’est sans doute pour toutes ces raisons que l’Union européenne et le PNUD viennent appuyer ce nouveau Fonds ! 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.