Le Cap 2015 compile les critiques

05/06/2015
Le Cap 2015 compile les critiques

Les 'vrais résultats' connus très bientôt

Tout ce qui va dans le sens d’une avancée politique et économique au Togo est forcément une très mauvaise nouvelle pour l’opposition qui ne rêve que de chaos et de dictature inhumaine.

Brigitte Johnson-Adjamagbo, présidente du Combat pour l’alternance (Cap 2015) s’en est pris vendredi à Günter Nooke, le conseiller spécial d’Angela Merkel, la chancelière allemande.

De quoi est donc coupable l’officiel ? D’avoir déclaré lors de sa récente visite à Lomé que ‘Les progrès réalisés par le Togo font aujourd’hui de ce pays un modèle de démocratisation dont pourrait s’inspirer d’autres Etats en Afrique’.

Mme Johnson-Adjamagbo parle d’’injures au peuple togolais’. Elle affirme que cette déclaration a provoqué la colère de la Diaspora en Allemagne ‘qui n’arrête pas de manifester pour amener les autorités de Berlin à revoir leur copie’.

Personne n’ignore que 650.000 Togolais se sont rassemblés devant le Bundestag cette semaine pour protester !

‘Le Togo est malade et ne peut être cité comme modèle à suivre par d’autres pays. (…) La preuve en est avec la dernière présidentielle où la victoire du candidat Jean-Pierre Fabre a été volée", a affirmé la responsable du Cap 2015.

Mais qu’on se rassure, l’ANC et ses amis poursuivent la compilation des résultats de la présidentielle ‘et le moment venu, les résultats seront publiés !

Ouf ! Maintenant, on est rassuré !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.