Le Comité de suivi fait des progrès

11/03/2007
Le Comité de suivi fait des progrès

La 4ème session du Comité de suivi de l'Accord politique global (APG) du dialogue intertogolais a exhorté, samedi à Ouagadougou, le gouvernement à initier un mécanisme visant à améliorer la coordination entre lui et toutes les autres structures impliquées dans la préparations des élections.

Félicitant le gouvernement pour les progrès accomplis dans la réalisation de la feuille de route définie par l'APG, le Comité a recommandé la tenue de réunions hebdomadaires entre le gouvernement, la Commission électorale indépendante (CENI) et les partenaires techniques.Selon le communiqué de cette rencontre, ces réunions permettront l'adoption dans un délai de 15 jours d'un budget global pour toutes les opérations électorales, ainsi qu'un chronogramme détaillé et précis de toutes les activités liées au scrutin prévu le 24 juin 2007, date non confirmée pour le moment.

Dans cette perspective, le Comité a invité le gouvernement et la CENI à tenir périodiquement des points de presse et à entreprendre toutes autres actions assurant une communication "efficace" sur le processus électoral.

Ces actions visent à informer et sensibiliser l'opinion publique togolaise et assurer une meilleure lisibilité sur le déroulement du processus électoral.

Outre la recomposition de la Cour constitutionnelle, le Comité a recommandé au gouvernement du Togo, de mettre en place dans le délai d'un mois, le cadre permanent de dialogue et de concertation prévu dans l'APG.

Le comité a également recommandé au gouvernement et aux partis politiques de prendre des mesures incitatives pour une meilleure représentation des femmes à la vie politique nationale, en particulier à l'occasion du scrutin du 27 juin prochain.

Sur la sécurisation des opérations électorales, le communiqué a préconisé qu'avec l'appui du facilitateur, il soit institué un contingent regroupant les forces de défense et de sécurité qui sera mis à la disposition de la CENI et de ses démembrements.

L'Union des forces de changement (UFC) et le gouvernement ont été invités à intensifier leurs concertations pour qu'au plus tard à la prochaine session prévue pour le 12 avril 2007, la question de l'entrée de l'UFC au gouvernement d'Union nationale soit élucidée.

Faisant le point de la 3ème session, le Comité de suivi a relevé des avancées significatives dans l'application de l'APG avec l'adoption du règlement intérieur de la CENI, l'adoption et l'entrée en vigueur du code électoral et des forces armées togolaises.

En plus de la mise en place du bureau de la Commission nationale des Droits humains (CNDH), des invitations ont été adressées à certaines institutions interafricaines et internationales en vue de l'observation des élections.

Des démarches ont été entreprises à l'endroit des autorités de la république démocratique du Congo (RDC), de l'UE et du PNUD en vue de l'emprunt de kits devant servir à l'établissement du fichier électoral et à la délivrance des cartes d'électeurs sécurisées avec photos numérisées.

Pour ce faire, une mission exploratoire de l'UE séjournera du 13 au 21 mars 2007 au Togo et il est prévu la signature "imminente" des accords tripartites sur le rapatriement des réfugiés togolais au Bénin et au Ghana.

Cette 4ème session du Comité de suivi qui a duré toute la journée a regroupé, outre le facilitateur Blaise Compaoré, des représentants de l'Union européenne et de l'Union africaine.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : tirage au sort le 19 octobre

Sport

Les têtes de série pour la Coupe d'Afrique des nations 2017 ont été désignées mardi. Le Togo se trouve dans le Pot 4 avec l'Ouganda et le Zimbabwe, notamment.

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.