Le Conseil constitutionnel a retoqué la loi sur le CES

25/03/2011
Le Conseil constitutionnel a retoqué la loi sur le CES

Les députés ont procédé vendredi à la relecture de la loi organique sur l’organisation et le fonctionnement du Conseil économique et social (CES). Le texte, adopté en février dernier, a fait objet de plusieurs observations de la Cour Constitutionnelle. Parmi celles-ci, la nécessité de corriger 5 articles pour être en conformité avec la constitution.
Le CES est un organe consultatif, de compétence générale, qui a pour mission de conseiller le gouvernement et le Parlement et de participer à l’élaboration de la politique économique, sociale.
Il permettra à l’Etat d’améliorer sa gouvernance économique et de favoriser, à travers sa composition, le dialogue entre les catégories socioprofessionnelles dont les préoccupations, différentes à l’origine, se rapprochent dans l’élaboration de propositions d’intérêt général.
 

En photo : Abbas Bonfoh, le président de l’Assemblée nationale

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.