Le Frac interdit d’UFC

21/04/2010
Le Frac interdit d’UFC

Le député UFC, Habia Nicodème, estime qu’il n’est plus possible que les responsables du Frac soient hébergés dans les locaux de son parti.
« Je crois que le moment est venu pour qu’un siège soit trouvé au Front républicain pour l’alternance et le changement (FRAC)».
Rappelons que M. Habia a été proprement lynché lundi par des sympathisants du FRAC alors qu’il tentait d’accéder au siège de son parti.
Pour Habia, il est totalement exclu que le FRAC prenne la place de l’UFC ou qu’il utilise les installations du parti.
Il s’est dit déterminé à empêcher les responsables du Frac d’accéder désormais aux bureaux appartenant à l’UFC.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.