Le « Nid » espère ratisser large

07/10/2008
Le « Nid » espère ratisser large

Considéré comme l'un des petits poucets de la scène politique, "Le Nid" affûte ses armes dans la perspective de la présidentielle de 2010. Ayant pris part aux législatives d'octobre 2007, cette formation politique qui se déclare « social démocrate » compte, une fois encore, se mesurer aux plus forts, RPT, UFC, CAR, etc…

Le parti a tenu il y a quelques jours un Conseil national au cours duquel son président, Gabriel Sassouvi Dosseh-Anyron, a reconnu que des progrès étaient encore à accomplir pour structurer la formation."Nous n'avons pas atteint les résultats escomptés à l'issue des dernières législatives. Nous avons procédé à une évaluation dans toutes les fédérations et sections qui nous a s permis de déceler des dysfonctionnements au niveau des structures. Nous avons ensuite procéder à une révision de nos textes et une restructuration du parti en le décentralisant le plus possible, afin d'être à l'écoute de la masse"», a expliqué M. Dosseh-Anyron

Créé en 2006, "Le Nid" incarne, selon ses fondateurs, une "force politique qui conçoit le changement non pas comme un évènement, mais plutôt comme un processus dont la première étape reste la réalisation du +vivre ensemble+".

Des élections présidentielles auront lieu au Togo en 2010.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.