Le RPT aligne 162 candidats

08/09/2007
Le RPT aligne 162 candidats

Le Rassemblement du peuple togolais (RPT), le plus grand parti politique du Togo a investi vendredi ses candidats aux prochaines élections législatives prévues le 14 octobre. C'est le Palais des Congrès de Lomé qui a servi de cadre à cet évènement qui a été présidé par Barry Moussa Barqué (photo), le Conseiller spécial du président de la République et président national du parti Faure Gnassingbé.

Plus de 5.000 personnes pour la plupart des cadres, militants et sympathisants du RPT ont assisté à cette cérémonie d'investiture.On pouvait lire sur des banderoles dans la salle: "Dans la transparence, le RPT sortira vainqueur", "Avec Faure Gnassingbé, l'espoir est permis", "Unis et solidaire, nous serons plus forts" ou encore "Dans l'unité et la cohésion, assurons une majorité qualifiée au RPT".

Au total 162 candidats (titulaires et suppléants) représenteront le RPT dans toutes les circonscription du Togo.

Parmi ces candidats figurent des ministres dont le ministre de la Défense Kpatcha Gnassingbé, la ministre des Affaires sociales et de la Protection de la femme, Memounatou Ibrahima et le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Fonction publique, Katari Foli-Bazi.

Certains députés sortant dont le président de l'Assemblée nationale Abass Bonfoh et son vice-président Eric Kpadé sont également candidats.

Au total 22 femmes figurent cette sur liste et la région maritime a battu le record avec 7 femmes.

Dans son discours de clôture, Barry Moussa Barqué a invité les candidats à la pondération durant le processus, notamment la campagne électorale.

"A vous candidats et candidates, le parti vous recommande de battre campagne à l'image de son président. Vous devez être constamment sur le terrain, proche des militants et à l'écoute de l'électorat", a prodigué M.Barqué.

"Dans quelques jours, la campagne électorale va s'ouvrir. Le RPT, fort de son implantation nationale, de son expérience et de son expertise, ainsi que de l'importance de ses ressources humaines, s'est bien préparé pour aller à ces élections et les gagner dans la transparence, la paix, la sécurité et la sérénité", a-t-il martelé.

Rappelons que plusieurs partis politiques mobilisent depuis quelques jours, leurs troupes en vue du scrutin.

Le 30 août dernier, l'Union des forces de changement (UFC) avait procédé à l'investiture de ses candidats.

Les législatives sont pour le Togo la dernière étape du processus de démocratisation engagé depuis deux ans par le président Faure Gnassingbé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.